Les voies vertes


Il existe un réseau de voies vertes qui se développe en France.

Mais toutes ne sont pas sécurisées et dédiées au vélo (ou partagés promeneur/Vélo/Roller…).
Et toutes les voies cyclables ne sont pas forcements référencées. On entre dans le domaine régional.
Savoir avec exactitude l’étendu du réseau dans la/les région(s) ciblée(s) tient un peu du parcours du combattant.
Voies vertes européennes

Voies vertes européennes

On a l’air ridicule au niveau européen
Il n’y a pas, à mon sens, de véritable initiative nationale et le développement du tourisme vert à vélo est le plus souvent la seconde roue du carrosse  des régions alors que les retombées économiques sont estimées à 75€/j par personnes.

Deux exemples :

Le pont de Saint Nazaire 
Le pont de Saint Nazaire est une tuerie pour le cycliste lambda. Il existait antérieurement un passeur fluvial que la région a arrêté car directement non rentable (en vert sur la carte).

Résultat, le Cyclo randonneur est obligé de remonter jusqu’à Nantes pour passer l’estuaire de la Loire s’il ne s’intéresse pas aux transports en commun (réseau de bus permettant le transport des vélos). Et pourtant la véloroute « la Loire à Vélo (LV) termine/commence bien à Saint Nazaire.

Pont de Saint-Nazaire

La noue fromagette
Le tracé originel de la Vélodissée (Voie verte Hendaye->Roscoff) passait au travers de la lande et permettait de rejoindre le Passage du Gois à Fromentine  sans passer par la route dans les terres très passante l’été.

La construction d’une passerelle piéton/vélo au-dessus de la rivière du « Grand Étier de Sallertaine » devait permettre de faire le lien. Les lobbyings écologistes ont milité sur le fait que cette passerelle allait déranger les poissons. Ils ont gagné. Résultat, il faut passer par cette galère de route mal aménagée et dangereuse avec des enfants l’été.

Cela ne s’arrête pas là. Ci-dessous les tracés de l’EV1 tels que prévus avant 2015 (Bleu), en 2015 (Rouge vif) et tels qu’en 2017. Donc, aujourd’hui, il va falloir caler votre passage avec la marée car l’EV1 passe par le Gois.

Ev1 à fromentine

Je ne pense pas qu’il serai très compliqué de développer un site national ou chaque commune recense ces voies cyclables et partagées avec code couleur pour distinguer les voies dédiées, des partagés ou des routes.
Une tentative ??? qui tombait en lien mort : http://www.departements-regions-cyclables.org/
Fermons cet aparté.
Il nous faudra donc chercher, sur le net, chaque itinéraire proposé par presque chaque région (voire commune).
Des initiatives nationales existent quand même.
La majorité des plateformes sont issus d’initiatives de professionnels du tourisme (aidés par l’état). Leurs intérêts ne sont pas forcément les nôtres.

Les sites relatifs aux voies vertes :

  • Af3V Association militant pour le développement des voies vertes.
  • Wikipedia Article sur le développement des voies vertes en France.
  • Au5V Association des usagers de la vallée de l’Oise.
  • Voies vertes info Un site recensant les listes voies vertes avec carte interactive.
  • Voies vertes Carte interactive pointant sur des sites génériques.

Les sites privés

Les sites collaboratifs

Où les cyclo-randonneurs déposent leurs traces de voyage.

Exemple : le roulard.
Une liste non exhaustive est également référencée dans les liens utiles et la page Préparatifs.

Les blogs retraçant les expériences des cyclo-randonneurs.