Le vélo


Entretien des vélos à l'étape

Entretien des vélos à l’étape

Nous concernant, nous avons fait toute la côte atlantique avec des vélos de supermarché bas de gamme, d’occasion à moins de 100€ pièce.

Mais, nous n’étions pas chargés comme des bourricots non plus la majeure partie du temps.

En 7 ans, Nous n’avons eu à déplorer aucune casse. Seul le dérailleur du vélo d’une amie a lâché (je vous laisse deviner la marque… D….h..n). Et une manette de frein.
Nos vélos étaient quand mêmes bichonnés, révisés et nettoyés avant, en cours et après nos voyages.

Néanmoins, avec le temps et l’expérience nous allons évoluer vers des vélos avec plus de confort.

Un VAE pour ma femme possédant un handicap et qui a eu le courage de nous suivre sur toutes ces années. Sur le choix VAE, ce sera moteur pédalier et batterie de 11mA minimum. Cela monte tout de suite pas loin des 2000€. Attendre les bons plans.

VAE Béa

Le choix s’est porté sur un Steppenwolf

Pour mon vélo, c’est une tout autre affaire. Rachat d’un vélo randonnée neuf. Compter 1 500€ minimum. C’est un budget.
Ou montée de niveau sur la base de mon cadre actuel. Dans les deux cas, ce seront les mêmes pièces ciblées.

Je ne vais pas réécrire là ce qui se dit déjà sur les forums et sites sur le cyclo-tourisme mais simplement retracer quelques constatations issues du vécu et de mon objectif de vélo.

Cadre

En lisant les forums, 3 matières pour le cadre ont court :

  • l’acier
  • l’aluminium
  • le titane

Pour le 3ème l’affaire est rapidement réglée vu qu’un cadre tourne autour des 1000€.

  • Ses avantages :
    • le poids
    • la robustesse tout en assurant l’élasticité
    • ne rouille pas.
  • Ses inconvénients :
    • le prix

Alors, cadre alu ou acier ?

L’acier est préconisé par les « tourdumondistes ». Pour ses qualités de robustesse, élasticité, facilité de réparation. Un bon cadre acier c’est quand même 500€. Le prix de 2 vélos de supermarché.

L’aluminium donne un cadre plus raide, est aussi solide que l’acier mais est un tantinet plus léger et ne rouille pas.
Par contre, les tubes sont d’un diamètre plus gros ce qui ne dérange pas en soi sauf si l’on doit le fixer sur une galerie de toit. Il faudra donc faire attention que les fixations de vélos puissent bien encadrer le tube central.
Les pas de vis s’usent plus rapidement sur l’aluminium et là, c’est du vécu. Pour fixer le vélo sur le toit de la voiture sans encombre, je démonte toujours les portes-bidons. Au bout de 5 ans, les pas de vis sont morts malgré le soin que j’y apporte.

D’une manière général, les cadres sont sous équipés en matière de fixations. Avoir un cadre permettant de fixer 2 porte-bidons, porte bagages avant et arrière, voire Dynamo sur pneu n’existe plus aujourd’hui sauf à prendre chez les spécialistes en cyclo-randonnée et quelques trous supplémentaires cela se paye au prix fort. Le vélo de supermarché de mes 15 ans (dans les années 70) possédait en standard tout ce qu’il fallait au niveau cadre (en acier de surcroit).

La transmission et le pédalier

Après avoir roulé 8 ans avec une transmission dépareillée, je puis vous assurer que je ne referai pas cette erreur. Ça grince, ça craque, c’est inefficace.

Partez sur une marque et un modèle, attachez-vous à rester sur vos choix pour l’ensemble des composantes.
A la limite, mixer dans la même marque entre deux gammes proches.

Chez shimano, les gammes VTT/VTC sont dans l’ordre Acera -> Alivio -> deore -> SLX -> XT -> XTR.

Mixer du SLX avec du XT ou du deore est une bonne solution pour diminuer un peu les coûts.

On s’attachera également à prendre la chaîne préconisée par le constructeur et correspondant à la cassette ainsi que les manettes dans la même gamme.

Les roues

Deuxième élément majeur du vélo.

Clairement, nos jantes n’ont pas tenu un circuit sans voiler. Néanmoins, elles nous ont porté sans casse (certaines fois, avec les sacoches bien chargées).

Pour les pneumatiques, j’ai roulé 7 circuits avec des pneus VTT/VTC crantés et changé cette année pour des pneumatiques non crantés « marathon plus ». Ce changement fut un vrai bonheur.

Sur l’ensemble de nos circuits estivaux, nous avons dû faire à tout casser, une centaine de kilomètres maximum sur des chemins chaotiques, le reste fut sur voies goudronnées ou chemins bien carrossés. Donc l’utilité des pneus VTT monté en série n’est pas avérée.

Freinage

Même si nos freins Vbrake sont loin d’être de dernières générations, ils ne nous ont jamais fait défaut surtout avec des étés sans pluie.

Je ne voie pas l’utilité des freins hydrauliques. Frein à disques mécaniques à la limite.

Pareil que pour les transmissions, pour un choix, le principe est de rester dans la marque et les gammes proches en ce qui concerne manettes et étriers de frein.

Potence et cintre

Je dois pouvoir régler la potence comme je veux.

Humpert AHS

Sur mon vélo actuel, elle est de type plongeur (presque une antiquité). je peux donc régler la verticalité mais pas l’angle.

La cible sera le réglage dans les deux directions.

Le cintre actuel est un cintre VTT droit de chez droit. OUI, JE CONFIRME, sur la distance, on a des fourmis dans les mains.

Donc le prochain, sera avec un angle (16° conseillé à priori) au niveau des poignées avec ajout de cornes pour varier les positions ou un multipositions.

Les accessoires

Porte bagage

Éviter les merdes de chez D….h..n.
Je garde mon Tubus.

Garde boues

Pour une fois, les M. en plastique de chez D….h..n ont suffi amplement.
G. s…t ou n’importe quel vélociste en vend aussi.

Sonnette

Il en faut une, c’est obligatoire réglementairement parlant. Les voies sont très souvent partagées.

Éclairage et Dynamo

Nous n’avons jamais eu besoin d’éclairage sur nos circuits.

La dynamo de moyeu ? Pas d’utilité et j’ai des doutes sur l’efficacité pour recharger un smartphone. Je préfère largement une coque batterie de téléphone.

A notre niveau : un feu avant et arrière sur pile et de qualité suffit. Avec une lampe frontale pour voir loin la nuit.

Une petite étude faite par leCyclo

Petit rappel législatif : à la nuit tombée, le cycliste doit porter un Chasuble (dossard) réfléchissant.

Support de smartphone

Oui, si vous tracez la route, il en faut un étanche et tactile.

Les sacoches de barre. Pourquoi pas mais,

  • vérifiez que vos câbles de frein arrière et de dérailleur ne passent pas sur cette barre mais en dessous sinon vous ne pourrez pas le fixer.
  • Quand on regarde au niveau de sa barre on ne regarde pas la route donc c’est dangereux.

A la limite, la sacoche de barre est juste bonne pour un lecteur MP3, mais comme je suis contre la musique en vélo…..

Les supports sur potence ou cintre. Là, je suis pour à 100% à condition qu’elles soient détachables facilement, étanche bien sûr et qu’elles supportent le format de la coque batterie.

Les sacoches

On évitera les sacoches propriétaires de chez D….h..n qui bavent et n’aident en rien au cyclo-tourisme. Donc, fixations standards et sacoches étanches.
Pour rappel, elles contiennent notre confort à l’étape et sur la route donc, on n’hésite pas à investir. Personnellement, on a opté pour du Waude.

Sac étanche pour le sac de couchage et autres babiole. Pour une fois, un tribord de 30litres de chez D….h..n rempli la fonction.

Sacoche de cintre :

Même constat que pour les sacoches. Préférez une attache fixée sur cintre (système Klickfix) et une sacoche rigide qui n’écrase pas les gaines de frein donc bien déportée sur l’avant.

Selle :

Pourquoi réinvestir dans une selle alors que celle d’aujourd’hui me convient très bien avec une sur-selle en gel.
Mais si j’avais à le faire, je pense que je me laisserai influencer par le choix de tous bons cyclo-randonneurs : une selle Brook (b17).

Finalement, j’ai opté pour la mise à niveau de mon vélo actuel.

Non pas que je ne trouvais pas mon bonheur dans les vélos pré-montés mais tout simplement pour me lancer un mini défi, comprendre et pouvoir réparer en cas de pépin sur la route.
Au final, je suis gagnant. Ma cible était le Fahrradmanufaktur VSF T-700 aux alentours de 1 600€ et je m’en tire à 900€.
Le démontage a réservé quelques surprises du type roulement de cuvette où il manquait une bille. Pas étonnant que cela grinçait et craquait depuis le début.
Un grand merci aux youtubeurs et autres blogueurs qui nous fournissent une mine d’informations et de conseils dans le démontage/montage d’un vélo. Sans eux, j’aurai été marron.
Le fait majeur : avant d’acheter quoi que ce soit, prenez intégralement les cotes de votre vélo et lisez bien les documentations d’installation des pièces ciblées.
Ex : La potence plongeoir installée était de 21.1 de diamètre alors que le tube de direction acceptait du 22.2. Une galère pour trouver une potence plongeur en 21.1  (au final une pour BMX totalement inesthétique) qui ne se fait plus et adaptée au cintre Ergotec que j’avais acheté.
Le montage s’est fait assez simplement en prenant le temps malgré quelques petits tracas.
  • L’Alfine est packagé, par défaut, avec des colliers de serrage pour pâte de cadre arrières verticales. Arrêt des travaux et acquisition de rondelles de serrage pour pâtes de cadre standards.
  • Fixations de gaines de dérailleurs sur le vélo pas en rapport avec le mode de fixation de celles de l’Alfine. Achat de colliers de serrage gaine pour cadrer au plus près des principes de montage du moyeu intégré.
  • L’Alfine a aussi la particularité d’avoir une manette de changement de vitesses (shifter) qui ne s’adapte que sur un cintre de diamètre 22.2 au niveau des poignées.

Ou ai-je acheté les diverses pièces?

Sur le net et principalement en Allemagne même si les frais de ports ne sont pas offerts pour l’étranger, le coût était de 20 à 30% moins cher.
Au niveau suivi et livraison aucuns problèmes. Je citerai, dans l’ordre :
  • Amsterdamer (Allemand) parfait
  • HollandBike  (hollandais) Parfait
  • Rosebike (Allemand) parfait si ce n’est la facture non téléchargeable
  • TaylorWheels (Allemand) parfait au niveau service mais roues non passées au tensiomètre. À retravailler à l’arrivée.
  • Lepape (Français) pour la sacoche de guidon Ortlieb et le support smartphone. Service impeccable.
  • Probikeshop (français) pour collier serrage et pince attaché rapide BBB (pour la chaine). Parfait.
  • XXcycle (français) pourrait être parfait si sa communication de suivi était plus performante. Le Colis est limite adhérence.

L’outillage

  • boîte à outils vélo chez decathlon
  • pince pour l’attache rapide de la chaine KMC.
  • le reste, je l’avais dans ma boîte à outils de bricolage maison.
Au final, l’esthétique n’est pas vraiment là, mais quel confort. La future mise à niveau avec un cadre acier pourra attendre ainsi que le passage à l’électrique 8-fun Bafang BBS ou GeoOrbital

Retour d’expérience de cette mise à niveau

Un petit retour d’expérience sur le circuit 2017-Vallée du Tarn et du Lot.

Globalement, c’est extrêmement positif.
Le vélo est très silencieux et roulant. Le voilage sur la jante avant neuve est confirmé. Au freinage c’est assez désagréable.

Concernant l’Aline 11, c’est du velours.
On ne réfléchit plus, le passage de vitesse reste fluide même en continuant à pédaler.

Seul bémol, la tendance à passer en 3-1-2 au lieu de 3-2-1 dans les petits rapports. Tendance qui s’efface dès que la côte prend du pourcentage.
Dans le montage, j’ai respecté le rapport « nombre de dents plateau / nombre de dents pignon » égal à 2 (ou presque 39/20=1,95). Je n’ai pratiquement pas utilisé les vitesses 9-10-11. Un peu la 8. Par contre, je n’ai pas assez de moulinage dans les montées d’un bon pourcentage.
Je vais donc abaisser ce rapport et contrarier les préconisations constructeur. Mais, compte tenu du fait que je ne force pas lors des parcours ni ne me mets en danseuse, cela ne devrait pas avoir d’influences mécaniques négatives.
Avec un pignon de 22 dents je descendrai à 1,77. Pour 23 dents à 1,69.

Le choix n’est pas établi à ce jour.

Le problème majeur a été le guidon et surtout son maintien sur la potence. Le bricolage avec des vis non conformed n’a pas franchement tenu et a nécessité un revissage sérieux l’avant dernier jour compte tenu du fait que le cintre finissait par basculer d’avant en arrière.

Finalement j’ai craqué en 2018

Pour cause de problème de genoux, j’ai monté un Bafang BBS-01 avec batterie 16A.