Trousse à pharmacie


Trousse à pharmacie

Trousse à pharmacie

Les incidents n’arrivent pas qu’aux autres et nous sommes en pleine nature. Il faut donc faire face.Une grosse base de trousse à pharmacie :

  • Pansements résistants en rouleau à découper
  • Sparadrap en rouleau à l’ancienne.
  • Désinfectant pas trop alcoolisé sinon la jeunesse braille.
  • Coton pour nettoyer les plaies.
  • Compresses stériles sous pochette
  • Bandes Velpo
  • Épingles à nourrice ou accroches bande.
  • Sutures adhésives stériles
  • Petit ciseau qui coupe vraiment.
  • Pince à épiler
  • Coupe-ongles et lime. Eh oui, ça casse et c’est très gênant toute la journée.
  • Pommade abri-brulure. La cuisine en fin de journée, ça peut amener à quelques incidents de cuisson.
  • Anti-moustiques pour le soir dans certains coins. Les tortillons sont très efficaces même si l’odeur dérange.
  • Biaphine ou crème apaisante pour soulager ceux qui n’ont pas mis de crème solaire.
  • Pommade anti-inflammatoire locale ou anti-douleurs le soir après l’effort mais c’est rare. Ou c’est parce que madame apprécie que monsieur lui fasse un petit massage (l’inverse est encore plus vrai).
  • Une boîte fermant bien et qui ne se déverse pas dans la sacoche. Deux d’ailleurs, une pour la trousse d’urgence rapidement accessible et une pour les soins du soir au fond de la sacoche.