Assurer son vélo


Que me rembourse mon assurance en cas de vol ? D’ailleurs, est-ce qu’une de mes nombreuses assurances prend en charge les dommages ou le vol de mon vélo ?

L’assurance voiture prendra en charge les dégâts ou éventuellement le vol de vélo sur une galerie voiture lors de vos trajets. Mais cela implique que les vélos aient été cadenassés.

Pour le reste, c’est votre multirisques habitation qui peut éventuellement prendre en charge ces désagréments.

MAIS, chaque assureur à ses spécificités.

Il faut vous renseigner auprès d’eux. Le vélo est considéré comme un bien de loisir ou équipement extérieur au niveau de la multirisques.

Les assurances remboursent les dommages et/ou le vol. Donc bien se renseigner.

Ils ont parfois des options qui étendent leurs garanties de base. Certains assureurs ont une assurance spécifique aux vélos et d’autres ne sont spécialisés que dans ce type d’assurance mais avec des critères assez précis et parfois très contraignants.

Question tarif, pour assurer un vélo, compter au minimum 3€ par mois.

Quelques contraintes type :

  • Le vol peut n’être assuré qu’entre 7h du matin à 21h le soir
  • Exigence d’un antivol agréé par la SRA et/ou la FUB.
  • Marquage/gravage/tatouage du vélo
  • N’assurent que les vélos achetés neuf ou sur facture mais avec dépréciation par rapport à la date d’achat.
  • Plafonnement du remboursement aux alentours de 1500€.
  • Dépréciation mensuelle du vélo
  • Pièces demandées pour un remboursement nombreuses et variées (ex : envoyer le cadenas forcé et sa clé)

Comme toujours, il y a ceux qui exposent ces contraintes et ceux qui ne les exposent pas. Auquel faire confiance ?

Quelques assureurs spécialisés :

La FFCT (Fédération Française de Cyclo-Tourisme) a passé un partenariat avec Allianz pour assurer ses adhérents et leurs matériels.

Pour le vol, associé à l’assurance « grand braquet », la garantie de base est dans la bonne moyenne avec 20€. Par contre, le plafond de remboursement est à 800€ avec franchise de 100€ à ce jour.

La Garantie « Vol/Dommages » en complément de l’assurance « grand braquet » est plus souple mais plus chère avec tarification dégressive selon la vétusté du vélo et un plafonnement de remboursement allant jusqu’à 10 000€. Coefficient de vétusté égal à 8% par an (en 2017).