Le cyclo-tourisme c’est un budget


Au départ, Oui, quand il s’agit d’investir dans l’équipement. Enfin nos vélos ne nous ont coûté à peine 100€ pièce. C’est pour dire, qu’un simple biclou relativement entretenu a suffi pendant 8 ans pour parcourir toute la façade atlantique.

Bref, un vélo de supermarché à 250€ suffit largement. Un vélo par forcément des plus confortable mais correct quoi.

Aujourd’hui, avec le temps et l’expérience, on a investi un peu plus.

Donc investissement, il y a, mais sur le durée.

Dernière remarque : le matériel, cela reste et continue de servir et cela se revend alors qu’une location de vacances associée aux activités à coté (car il faut occuper son monde), c’est parti en fumée.

Quant à la vie de tous les jours, les dépenses sont ridicules.

J’ai quelques amis qui ne partent pas en vacances faute de budget. Ah bon ? (Soit dit en passant, je les retrouve sur le parcours en AppartHotel)

Voici l’état des lieux de nos 10 derniers circuits. Bien sûr, hors voyage pour arriver sur place. Comptez 2-3 pleins de voiture et quelques péages en sus (si vous êtes pressés). A noter que le temps avançant, les enfants n’étant plus avec nous, nous privilégions de plus en plus les hébergements étaient en dur.

On s’aperçoit que ce budget, somme toute modeste, nous a permis de prendre une à deux semaines pour découvrir des paysages et patrimoines magnifiques.

  • 2012 à 2016 : Tout camping
  • 2017 a 2019 furent des années, pour partie (la moitié), de logement en dur et en  demi-pension.
  • 2020 fut 100% en dur et surtout sans demi-pension.
  • 2021 fut 100% en dur avec 1 demi-pension et quelques restaurants et traiteurs (beaucoup de tickets resto à écouler).

D’autres amis m’ont fait le coup, en discussion de repas du « Tu te rends compte, je suis obligé d’emprunter pour payer mes impôts » et après la fin du repas de nous montrer les dernières photos de vacances aux sports d’hiver dans un hôtel 5* en Suisse.
Cherchez l’erreur.

Nos circuits en cyclo-touriste nous permettent largement de partir en vacances et de nous faire quelques week-end en France ou à l’étranger les pieds sous la table et nous a permis de nous offrir un matériel plus sophistiqué ou VAE viable.